Agenda·Articles

5 ans depuis mon diagnostic initial ! đŸ˜Š

Comme vous le savez puisque vous suivez ce blog, je suis convaincue que la santĂ© est avant tout un Ă©tat de bien-ĂȘtre intĂ©rieur, qui se manifeste ensuite Ă  l’extĂ©rieur. Les soins reçus permettent la rĂ©mission, mais la guĂ©rison suppose une implication personnelle, une remise en cause profonde de sa propre « posture », autrement dit, des changements de mode de vie et de pensĂ©e permettant d’agir sur les causes de la maladie (ce que les anglo-saxons appellent la « lifestyle medicine »).

Pour guĂ©rir du cancer, il est impĂ©ratif de « dĂ©brayer le moteur du cancer », pour utiliser l’expression du Dr Caterine Kousmine.

Ce sont ces petits changements quotidiens, ces nouvelles routines santĂ© appliquĂ©es, « vĂ©cues » jour aprĂšs jour, qui m’ont permis de retrouver le chemin du bien-ĂȘtre physique et mental et qui font que je me considĂšre depuis un bon bout de temps comme « guĂ©rie », mĂȘme si la mĂ©decine officielle n’emploierait pas forcĂ©ment ce terme…

D’un point de vue strictement mĂ©dical, la guĂ©rison d’un cancer est dĂ©finie par le temps. On parle de rĂ©mission lorsqu’il n’y a plus aucune trace de cancer une fois les traitements terminĂ©s. Quant Ă  la guĂ©rison, c’est une rĂ©mission qui dure et un cancer qui ne rĂ©cidive pas. On ne peut dĂ©clarer une personne officiellement guĂ©rie que lorsque se sont Ă©coulĂ©es un certain nombre d’annĂ©es sans rĂ©cidive (variable selon les pathologies en fonction des cas de rĂ©cidive observĂ©s). Par exemple pour certains cas de cancer du sein, il a Ă©tĂ© observĂ© des rĂ©cidives aprĂšs 27 ans ; on ne peur donc utiliser le mot « guĂ©rison » qu’aprĂšs…27 ans 😂

Le seuil des 5 ans reste cependant la barre officiellement fixĂ©e, Ă  partir duquel la rĂ©mission est considĂ©rĂ©e comme consolidĂ©e, ou complĂšte, et les mĂ©decins sont autorisĂ©s Ă  employer (avec prudence) le mot « guĂ©rison », pour aider le patient Ă  revenir vers un Ă©tat confiant et positif, nĂ©cessaire au maintien d’une bonne immunitĂ©. C’est pourquoi les statistiques se basent sur le fameux « taux de survie Ă  5 ans ».

Bref, pour en revenir Ă  mon cas, franchir ce seuil des 5 ans reprĂ©sente tout de mĂȘme une Ă©tape importante, que je souhaite marquer en organisant une confĂ©rence gratuite de 2 heures, suivie de « questions-rĂ©ponses » pour partager mon tĂ©moignage de « guĂ©rison » ainsi que les pistes qui m’ont Ă©tĂ© les plus utiles sur le chemin du retour vers la santĂ© globale.

Cet Ă©vĂ©nement est co-organisĂ© par le CESAM (Centre d’Education Ă  la SantĂ© des Alpes Maritimes) et se dĂ©roulera en prĂ©sence du Dr Michel Lallement, oncologue et auteur de plusieurs ouvrages, qui a jouĂ© un rĂŽle dĂ©terminant dans mon parcours et qui rĂ©pondra aux questions des participants.


lallement, poche, les clefs alimentation

 Il aura lieu à CANNES, le mardi 10 décembre à 18 heures. 

Nous avons tenu Ă  ce que cette confĂ©rence soit GRATUITE pour que toutes les personnes qui en ont besoin puissent participer. Cependant, le nombre de places Ă©tant limitĂ©, il est nĂ©cessaire de rĂ©server Ă  l’avance sur le site eventbrite

Merci de nous aider à promouvoir cet événement en faisant suivre cette information aux patients, accompagnants, professionnels de la santé, etc.