alimentation santé·Articles·Manger

Qu’est-ce qu’on mange ? 😂

   Si vous suivez ce blog, c’est que vous vous intéressez à la santé et au bien-être et savez à quel point la qualité et la nature de l’alimentation sont déterminantes dans l’expression des gènes et la santé cellulaire.

▶︎ Pour fonctionner en maintenant son équilibre (homéostasie), notre organisme a besoin d’être nourri (énergie) mais surtout d’être « nutri », c’est-à-dire alimenté en micro-nutriments (vitamines, enzymes, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels et acides aminés) indispensables aux réactions chimiques.

cherries-4336007.jpg

Dans cette optique, plus l’alimentation est pure (non contaminée), végétale, vivante (crue) et variée, plus elle est bénéfique à la santé. 

   Cependant, c’est une chose que de savoir ce qui est bon, une autre que de bien se nourrir, concrètement, au quotidien.

Pdf tableau-des-aliments-nocifs-a-exclure

   Bien manger suppose d’anticiper (faire des courses) et d’y consacrer du temps. Seulement, entre le travail et les obligations personnelles et familiales, nous passons notre temps à courir… et quand arrive le moment de se mettre à table, c’est souvent l’angoisse du « Qu’est-ce qu’on mange ? »  🤔😩😂

   Faute de temps et d’organisation, n’ayant pas grand-chose de frais sous la main pour se « nutrir », on se se rabat « exceptionnellement » sur des calories vides (pâtes ou autres féculents) qui nous « calent » momentanément mais provoquent des hypoglycémies réactionnelles, donc des fringales qui poussent à grignoter, puis à culpabiliser…bref…un schéma bien connu… Et peu à peu, quelles que soient les bonnes intentions de départ, les « écarts » ponctuels finissent par devenir la norme…😢

   N’ayant jamais eu de goût particulier pour faire la cuisine, prévoir à l’avance des repas sains et équilibrés représente pour moi un vrai défi 💪et pour m’aider à garder le cap, j’ai décidé de prendre régulièrement un temps pour élaborer notre menu-santé hebdomadaire avec la liste de courses détaillée.

▶︎  Dans ces menus, j’essaierai d’appliquer les principes suivants :

  • Pas de viande mais un peu de poisson et des œufs
  • Le plus possible de cru mais pas exclusivement (pas de crudivorisme intégriste)
  • Peu de céréales et toujours complètes et pauvres en gluten
  • Pas de laitages de vache mais un peu de chèvre et brebis
  • Pas (ou presque pas) d’huile utilisée pour la cuisson
  • Pas de sucre blanc raffiné mais du sirop d’agave et du sucre de coco pour se faire plaisir occasionnellement
  • Beaucoup d’acides gras essentiels (poissons mais aussi bonnes huiles, fruits à coque, avocats, etc.)
  • Du fait maison, à la fois varié, simple, rapide et…gourmand.
  • Le menu du déjeuner est conçu pour pouvoir être préparé la veille ou le matin et emporté dans une barquette (sac isotherme)

📩 N’hésitez pas à m’envoyer vos remarques et vos encouragements via le formulaire de contact du site, ainsi que vos recettes et idées pour m’aider à préparer d’autres menus hebdomadaires…


✔️  Valable pour tous les menus :

Petit déjeuner 1 :

  • Boisson : thé vert, chicorée, lait végétal…
  • Une part de gâteau maison préparé à l’avance pour plusieurs jours (utiliser farine de petit épeautre, sarrasin et/ou châtaigne, lait et crème végétale, crème d’amande complète comme substitut au beurre, huile de coco, sirop d’agave ou sucre de coco, poudre de cacao cru…)

Petit déjeuner 2 :

  • Bol d’énergie : Faire tremper la veille 2 cuillères à soupe de graines de chia dans un bol de lait de cocoMélanger ensuite 1 cuillère à soupe de cacao cru, 1 cuillère de miel, 1 cuillère de cannelle, des cranberries, une banane coupée en rondelles ou autres fruits frais et secs selon les goûts ; c’est un délice 😋

Goûter : à distance des repas, c’est le moment idéal pour manger des fruits frais de saison, en variant chaque jour.

Boissons :

  • Eau minérale en bouteille plate
  • Eau citronnée (presser 2 ou 3 citrons pour une bouteille d’1,5 l)
  • Thé vert
  • Chicorée
  • Jus de légumes maison (à l’extracteur)

AUCUNE BOISSON SUCREE NI INDUSTRIALISEE (MÊME JUS DE FRUITS 100%)

CONSOMMER LES FRUITS EN DEHORS DES REPAS (EVITER FERMENTATION)


menu-3167859.jpg

Lundi

Midi

  • Une part de melon
  • Salade composée : salade verte, thon, œufs, tomates, olives, oignons (+ vinaigrette à l’huile d’olive)
  • 2 tranches de Pain des fleurs à la châtaigne

Soir

  • Un artichaut (+ vinaigrette à l’huile d’olive)
  • Aubergines au four  (remplacer la Mozzarella par du chèvre) + un petit bol de riz complet

Mardi

Midi

  • Salade composée : salade verte au fromage de chèvre, noix, avocat, raisins secs + graines germées éventuellement (+ vinaigrette à l’huile d’olive)
  • Tapenade bio + 1 ou 2 tranches de pain pur petit épeautre 

Soir

  • Houmous maison avec bâtonnets de céleri, fenouil
  • Brocolis, carottes et pommes de terre vapeur avec mayonnaise maison et filets de maquereaux

Mercredi

Midi

  • Salade composée : tomates, chèvre, olives, basilic (assaisonnée à l’huile de lin)
  • Houmous maison (reste) avec 1 ou 2 tranches de pain pur petit épeautre

Soir

  • Chou coupé en lamelles aux graines de sésame + sauce asiatique (mélanger 4 doses d’huile de colza + 2 doses de sauce soja + 2 doses de sirop d’agave)
  • Blinis maison à la farine de petit épeautre et lait d’avoine servis tartinés de chèvre frais et recouverts d’épinards crus et d’une tranche de saumon sauvage

Jeudi   

Midi

  • Carottes râpées assaisonnées au citron et sirop d’agave
  • Tarte provençale sans pâte : poivrons, courgettes, tomates, oignons (à faire revenir dans un peu d’huile de coco avant de les installer dans le plat à tarte, puis les couvrir d’un mélange d’œufs, crème d’avoine et lait végétal puis de fromage de brebis, et enfin mettre au four)

Soir

  • Une tranche de melon
  • Salade composée : épinards crus aux ananas, crevettes, avocats, noix de cajou et cœurs de palmier + sauce asiatique (mélanger 4 doses d’huile de colza + 2 doses de sauce soja + 2 doses de sirop d’agave)
  • 2 tranches de Pain des fleurs à la châtaigne

Vendredi

Midi

Soir

  • Un avocat + vinaigrette à l’huile d’olive
  • Pavé de saumon et épinards (frais ou surgelés) à la crème d’avoine

Samedi

Midi

Soir


Dimanche

Midi

Soir

  • Guacamole maison + bâtonnets de carottes
  • Salade composée : chou rouge, raisins secs, pommes et sauce asiatique (mélanger 4 doses d’huile de colza + 2 doses de sauce soja + 2 doses de sirop d’agave)
  • 1 ou 2 tranches de pain de sarrasin

Téléchargez gratuitement le Menu santé et la liste de courses à imprimer


fontawesome_f0f5(0)_256

 « Manger » est l’un des 8 repères essentiels à une bonne hygiène de vie globale. Découvrez les 7 autres repères dans le livret d’auto-coaching Actrice de ma santé :

  • Respirer
  • Bouger
  • Détoxifier
  • Se reposer
  • Se réaliser
  • Positiver
  • Se connecter

Livret d’auto-coaching (format numérique)

€10,00


clipboard-2283608Pour recevoir gratuitement les nouveaux outils diffusés sur ce blog, ne partez pas sans vous inscrire en cliquant sur le lien en bas de page.

Articles·Thérapies

10 liens utiles pour guérir du cancer

Dans cet article je voudrais partager les 10 ressources qui m’ont été les plus utiles pour devenir actrice de ma santé et guérir du cancer sans mastectomie, curage axillaire ni hormonothérapie, tout en supportant au mieux les séances de chimiothérapie et de radiothérapie. Lire la suite « 10 liens utiles pour guérir du cancer »

Articles·Thérapies alternatives

Booster son système immunitaire avec la cure Gerson

  • Les points clefs du protocole
  • Les ouvrages de référence
  • Le matériel nécessaire
  • Les résultats que j’ai obtenus

🎀 Les soins habituellement prodigués aux malades atteints de cancer (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie, hormonothérapie) sont à même de leur sauver la vie dans l’urgence en se concentrant sur la suppression de la tumeur, qui est le symptôme de la maladie.

⚠ Cependant la déficience du système immunitaire qui a permis à la tumeur de se développer (donc la cause de la maladie), n’est pas soignée et peut même se trouver aggravée par les effets secondaires des traitements.

🤓 Rappelons que dans un organisme sain, des cellules cancéreuses apparaissent chaque jour mais sont identifiées et détruites par le système immunitaire. Dans un organisme malade, cette régulation ne fonctionne plus et des cellules malignes qui échappent à la vigilance du système immunitaire réussissent à proliférer. Pour qu’un cancer puisse se développer, il faut que de multiples systèmes de sécurité soient franchis dans l’organisme et notamment que les système immunitaire et hormonal s’effondrent, les enzymes pancréatiques ne parvenant plus à déconstruire les protéines étrangères des tissus tumoraux.

👉 Chute immunitaire et prolifération tumorale sont ainsi intimement liées.

🤓  La chute immunitaire à l’origine du processus de cancérisation obéit à des causes multiples et globales d’ordre à la fois émotionnel (il est maintenant largement admis qu’un choc émotionnel peut entraîner une violente chute immunitaire permettant le développement d’une pathologie) et physiologique.

👉 Petit rappel des principales causes du cancer :

  • La carence (l’organisme ne dispose pas de tous les nutriments nécessaires aux réactions chimiques destinées à assurer son bon fonctionnement)
  • L’intoxication (le corps est dépassé par les substances toxiques et certaines sont ré-assimilées et stockées au niveau cellulaire en attendant de pouvoir être traitées).

👉 Guérir du cancer, passer de la REMISSION à la GUERISON, suppose donc une approche globale, visant notamment à rétablir l’immunité en guérissant ses blessures émotionnelles tout en fournissant au corps les nutriments essentiels à la relance des processus de réparation cellulaire, de même que les conditions favorables à une détoxification massive, physique et émotionnelle 😤 Cette approche suppose une implication personnelle du malade, qui sort de sa posture de « patient » pour devenir ainsi « acteur » de son processus de retour durable vers la santé 👍

🎗 Atteinte d’un cancer du sein infiltrant (tumeur d’environ 5 cm) le protocole officiel que l’on me proposait était : mastectomie + curage ganglionnaire, chimiothérapie, radiothérapie et hormonothérapie 😭

J’ai finalement effectué les choix thérapeutiques suivants : Lire la suite « Booster son système immunitaire avec la cure Gerson »

Alimentation et cancer·Articles

STOP à l’alimentation qui tue !

Avant le diagnostic de mon cancer je croyais naïvement, comme la plupart des gens, avoir une « alimentation saine », « variée » et « équilibrée ».

Si vous vous félicitez de ne jamais (ou presque !) mettre les pieds dans un fast-food, si vous achetez de la viande « de qualité », ne craquez pas sur des friandises, des chips ou autres produits gras ou hyper sucrés et si vous pensez que le menu équilibré-type se compose d’une portion de viande et de légumes cuits associée à un peu de riz ou de pâtes, le tout agrémenté d’une ou deux tranches de pain (et pourquoi pas d’un petit verre de vin) et suivi d’un morceau de fromage et/ou d’un yaourt, alors, tout comme moi à l’époque, vous êtes loin, très loin du compte…😭

bread-2349711

En réalité, ce type de menu « équilibré », sans parler du fameux petit déjeuner à la française (laitage, céréales, jus de fruit, pain et/ou produits de boulangerie), promu par le PNNS (Programme National Nutrition Santé) et les diverses opérations d’éducation au goût (comme la Semaine du goût dans les écoles), étroitement liées voire sponsorisées par les professionnels de l’agro-alimentaire, constitue un véritable passeport pour les maladies « de civilisation » 🤕 comme le révèlent les statistiques inquiétantes en matière de diabète, obésité, allergies, cancers, stérilité, Alzheimer, maladies cardio-vasculaires et auto-immunes dans les pays industrialisés. La même évolution peut être observée dans les pays en développement, à mesure qu’ils adoptent le mode de vie occidental.

👉 Pour guérir du cancer ou de toute autre maladie dégénérative, vous aurez donc à remettre en question des idées reçues profondément ancrées en matière de nutrition, dont certaines vous ont été inculquées par des personnes de confiance de votre entourage (famille, enseignants, médecins) qui pensaient agir pour votre bien.

D’un certain point de vue, c’est plutôt une bonne nouvelle 🤗 car si malgré votre alimentation « équilibrée » vous avez développé une « grave » maladie, alors il y a de quoi se sentir impuissant et démotivé. A l’inverse, si votre façon de vous nourrir est perfectible, la moindre amélioration possible devient un facteur d’espoir et de guérison.

Lire la suite « STOP à l’alimentation qui tue ! »