Articles·Témoignages de guérison

Le témoignage d’espoir de Marie-Christine, 19 ans après son cancer du sein

Bonjour Marie-Christine, voudriez-vous vous présenter brièvement ? 

J’ai 73 ans, je suis mariée, mère de trois garçons et grand-mère de sept adorables petits enfants. Ancienne chef d’entreprise, j‘habite dans le Sud de la France à coté de Nîmes et je continue à être active à mi-temps dans le domaine de la nutrition. 

Dans quelles circonstances avez-vous été diagnostiquée ? Qu’avez-vous ressenti ? 

J’ai appris que j’avais un cancer du sein droit en 1999 suite à une mammographie qui a détecté des micro-calcifications .

L’annonce de ce cancer intracanalaire, même s’il n’était pas invasif, a été un choc violent. En sortant de chez le médecin je me suis assise dans un fauteuil et suis restée prostrée pendant plus de 20 minutes, assommée par cette nouvelle avec une impression de tomber dans un trou noir avec la mort au bout.

Quel protocole vous proposait-on ? 

J’ai consulté une bonne dizaine de médecins en région Parisienne, où j‘habitais à l’époque, qui tous me parlaient de radiothérapie. Heureusement il n’était pas nécessaire de faire de la chimiothérapie ni d’ablation de la chaine ganglionnaire. J’ai posé beaucoup de questions au point d’agacer un médecin qui ne comprenait pas comment je pouvais remettre en cause son protocole suite à dix ans d’études de médecine. Je lui ai répondu que c’était de ma peau et non de la sienne qu’il s’agissait et que j’allais prendre ma décision toute seule. 

Quels choix thérapeutiques avez vous effectués et quels ont été les résultats obtenus ?

J’ai écouté « ma petite voix » qui me disait de ne pas faire de radiothérapie, car à l’époque elle était moins bien ciblée et ils irradiaient largement !!!

Il me restait donc la chirurgie et après une première intervention, on m’a fait une mastectomie avec reconstruction immédiate.

Après mon intervention chirurgicale, un ami m’a parlé de l’Institut Hippocrate en Floride, un centre de santé qui propose une cure de « Détox – Vitalité ». Il s’agit d’éliminer les toxines de l’organisme grâce à une alimentation Vivante et végétale pour renforcer nos défenses immunitaires et régénérer nos cellules.

J’y ai passé trois semaines en janvier 2000 et j’ai été impressionnée par les résultats que je voyais autour de moi pour de nombreux problèmes de santé et tout particulièrement les problèmes de polyarthrite, cancers et maladies auto-immunes. J’ai appris énormément de choses sur la santé naturelle, les causes des maladies et la façon de se soigner naturellement.  Je suis revenue très en forme persuadée que ce séjour avait été la meilleure décision pour moi malgré son coût.

Aujourd’hui, vu la polémique sur les prothèses, je me suis fait enlever la prothèse au silicone que j’avais depuis plus de dix ans car mon corps ne la supportait plus. Et après avoir écouté les conseils du directeur de l’Institut Hippocrate qui ne recommande pas d’en remettre compte tenu des risques d’inflammation ou de lymphome que cela peut entrainer, j’envisage de faire remplir le sein avec ma propre graisse ou de laisser comme tel à l’image des Amazones de l’antiquité.

Depuis combien de temps êtes-vous en rémission ?

Depuis 19 ans, mais je sais que tout peut repartir à tout moment et je pratique une alimentation vivante à 60% et lorsque je cuis mes aliments je le fais à vapeur douce. C’est incroyable de voir comment le corps répond d’une façon positive à cet apport de nutriments à haute vitalité, bourrés d’oxygène et de chlorophylle qui empêchent les cellules cancéreuses de se développer.

C’est comme si chacune de nos cellules dansait de joie et retrouvait énergie et vitalité.

En quoi pouvez-vous dire que ce cancer a joué un rôle positif dans votre existence ?

Ce cancer a été un déclencheur qui m’a forcée à analyser les faits, comprendre pourquoi et changer de style de vie et d’alimentation. J’ai aussi compris que l’on pouvait devenir acteur de sa santé en faisant le choix d’une médecine la plus naturelle possible.

A quoi consacrez-vous votre vie aujourd’hui ? 

Depuis mon séjour à l’institut Hippocrate, je m’emploie à faire passer cette information au maximum de personnes malades autour de moi et à parler de prévention aux personnes bien portantes. J’organise depuis plus de 20 ans des séjours individuels et de groupe à l’Institut Hippocrate de Floride et à l’Institut Ann Wigmore de Porto Rico,  ainsi que des séjours « détox-Vitalité » chez moi dans le Midi (à coté de Nîmes) avec une naturopathe formée à L’Institut Hippocrate et à l’école de « crusine » Living Light de Californie. Je conseille aussi des compléments alimentaires à base d’algue bleu-vert du Lac Klamath dans l’Oregon.  

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à une personne actuellement confrontée au cancer ?

✔️ Analyser toutes les solutions proposée par la médecine traditionnelle et les effets secondaires induits par les traitements .

✔️ Consulter un bon naturopathe qui saura proposer des solutions naturelles à la place ou en plus des traitements médicaux. 

✔️ Ecouter son corps, avoir confiance en son pouvoir de régénération en lui apportant  une alimentation vivante et végétale au moins pendant un an (éliminer le sucre et les produits laitiers et animaux qui nourrissent les cellules cancéreuses) et prendre sa décision en fonction de tous ces éléments .

✔️ Avoir un mental fort, des pensées positives et pratiquer le jeûne et la méditation.

✔️ Participer à des cercles de parole car on y rencontre des personnes très positives qui se sont sorties de situations très difficiles .

👉 Vous pouvez en savoir plus sur les stages proposés par Marie-Christine Lhermitte sur son site : www.mcl-nutrition.com

🙏 Merci Marie-Christine pour ce témoignage encourageant, qui montre une fois de plus que le fait de devenir actrice de sa santé, à travers une approche globale et des changements profonds de mode de vie, est essentiel pour maintenir son immunité après les soins et éviter la récidive. Je n’ai pas testé personnellement les stages que vous proposez, mais on m’en a dit beaucoup de bien, et c’est pourquoi je publie en toute confiance le lien vers votre site. En ce qui concerne les compléments que vous commercialisez, mon opinion est plus réservée et je vous laisse le soin de compléter l’information auprès des lectrices qui viendraient librement vers vous à ce sujet. 

Articles·Témoignages de guérison

Aija : Son parcours d’autoguérison du cancer du sein

Bonjour Aija, voudriez-vous vous présentez brièvement ?

Je m’appelle Aija Mougeolle, j’ai un merveilleux mari et trois enfants d’amour. Mon travail est ma passion ; je donne des cours de Kundalini Yoga et de santé.

En 2010, on vous a annoncé un cancer du sein. Pouvez-vous nous dire dans quelles circonstances vous avez été diagnostiquée ?

Lors d’un contrôle de routine mon gynécologue a remarqué une petite grosseur à un de mes seins en disant que ce n’était rien….Echographie la semaine suivante puis suite à la découverte de plusieurs grosseurs dans les deux seins une biopsie a été effectuée sans que je réalise vraiment. C’est rapide !!

Quel protocole la médecine officielle vous-a-t-elle proposé ? 

La liste des scanners puis la date d’opération pour l’ablation de un – ou les deux seins – a été programmée pour la semaine qui suivait, soit 7 jours après la biopsie. En rentrant à la maison avec ces dates j’ai tout annulé en me disant – une grosse boule au ventre cette fois-ci –  que ce cancer devait avoir un message à me livrer, comme je ne me considérais pas être un sujet à risque. J’ai dû signer une décharge après les appels multiples – jusqu’à 22h – des médecins. Selon eux je n’en avais « pas pour longtemps » si ne faisais rien, étant donné qu’il s’agissait d’un carcinome invasif hormonodépendant.  Lire la suite « Aija : Son parcours d’autoguérison du cancer du sein »

Articles

10 liens utiles pour guérir du cancer

Dans cet article je voudrais partager les 10 ressources qui m’ont été les plus utiles pour devenir actrice de ma santé et guérir du cancer sans mastectomie, curage axillaire ni hormonothérapie, tout en supportant au mieux les séances de chimiothérapie et de radiothérapie. Lire la suite « 10 liens utiles pour guérir du cancer »

Alimentation et cancer·Articles

Des aliments qui détruisent notre santé servis dans les hôpitaux et les écoles : comment c’est possible ?

Malgré mon long silence estival, je ne vous oublie pas 😊 J’ai eu besoin de temps pour partager des moments avec ma famille et me recentrer afin d’aborder cette rentrée avec une bonne énergie et vous accompagner au mieux dans votre cheminement vers la santé. Voici mon petit cadeau de rentrée 🎁 : cette vidéo de 30 minutes 🤓 pour partager avec vous, de manière claire et synthétique, le résultat de mes recherches sur les aliments qui nuisent à notre santé ainsi que les raisons pour lesquelles certains d’entre eux nous sont pourtant recommandés par les instances de santé publique et servis dans les hôpitaux ou les cantines scolaires…😯

Articles·Thérapies alternatives

Booster son système immunitaire avec la cure Gerson

  • Les points clefs du protocole
  • Les ouvrages de référence
  • Le matériel nécessaire
  • Les résultats que j’ai obtenus

🎀 Les soins habituellement prodigués aux malades atteints de cancer (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie, hormonothérapie) sont à même de leur sauver la vie dans l’urgence en se concentrant sur la suppression de la tumeur, qui est le symptôme de la maladie.

⚠ Cependant la déficience du système immunitaire qui a permis à la tumeur de se développer (donc la cause de la maladie), n’est pas soignée et peut même se trouver aggravée par les effets secondaires des traitements.

🤓 Rappelons que dans un organisme sain, des cellules cancéreuses apparaissent chaque jour mais sont identifiées et détruites par le système immunitaire. Dans un organisme malade, cette régulation ne fonctionne plus et des cellules malignes qui échappent à la vigilance du système immunitaire réussissent à proliférer. Pour qu’un cancer puisse se développer, il faut que de multiples systèmes de sécurité soient franchis dans l’organisme et notamment que les système immunitaire et hormonal s’effondrent, les enzymes pancréatiques ne parvenant plus à déconstruire les protéines étrangères des tissus tumoraux.

👉 Chute immunitaire et prolifération tumorale sont ainsi intimement liées.

🤓  La chute immunitaire à l’origine du processus de cancérisation obéit à des causes multiples et globales d’ordre à la fois émotionnel (il est maintenant largement admis qu’un choc émotionnel peut entraîner une violente chute immunitaire permettant le développement d’une pathologie) et physiologique.

👉 Petit rappel des principales causes du cancer :

  • La carence (l’organisme ne dispose pas de tous les nutriments nécessaires aux réactions chimiques destinées à assurer son bon fonctionnement)
  • L’intoxication (le corps est dépassé par les substances toxiques et certaines sont ré-assimilées et stockées au niveau cellulaire en attendant de pouvoir être traitées).

👉 Guérir du cancer, passer de la REMISSION à la GUERISON, suppose donc une approche globale, visant notamment à rétablir l’immunité en guérissant ses blessures émotionnelles tout en fournissant au corps les nutriments essentiels à la relance des processus de réparation cellulaire, de même que les conditions favorables à une détoxification massive, physique et émotionnelle 😤 Cette approche suppose une implication personnelle du malade, qui sort de sa posture de « patient » pour devenir ainsi « acteur » de son processus de retour durable vers la santé 👍

🎗 Atteinte d’un cancer du sein infiltrant (tumeur d’environ 5 cm) le protocole officiel que l’on me proposait était : mastectomie + curage ganglionnaire, chimiothérapie, radiothérapie et hormonothérapie 😭

J’ai finalement effectué les choix thérapeutiques suivants : Lire la suite « Booster son système immunitaire avec la cure Gerson »

Alimentation et cancer·Articles

STOP à l’alimentation qui tue !

Avant le diagnostic de mon cancer je croyais naïvement, comme la plupart des gens, avoir une « alimentation saine », « variée » et « équilibrée ».

Si vous vous félicitez de ne jamais (ou presque !) mettre les pieds dans un fast-food, si vous achetez de la viande « de qualité », ne craquez pas sur des friandises, des chips ou autres produits gras ou hyper sucrés et si vous pensez que le menu équilibré-type se compose d’une portion de viande et de légumes cuits associée à un peu de riz ou de pâtes, le tout agrémenté d’une ou deux tranches de pain (et pourquoi pas d’un petit verre de vin) et suivi d’un morceau de fromage et/ou d’un yaourt, alors, tout comme moi à l’époque, vous êtes loin, très loin du compte…😭

bread-2349711

En réalité, ce type de menu « équilibré », sans parler du fameux petit déjeuner à la française (laitage, céréales, jus de fruit, pain et/ou produits de boulangerie), promu par le PNNS (Programme National Nutrition Santé) et les diverses opérations d’éducation au goût (comme la Semaine du goût dans les écoles), étroitement liées voire sponsorisées par les professionnels de l’agro-alimentaire, constitue un véritable passeport pour les maladies « de civilisation » 🤕 comme le révèlent les statistiques inquiétantes en matière de diabète, obésité, allergies, cancers, stérilité, Alzheimer, maladies cardio-vasculaires et auto-immunes dans les pays industrialisés. La même évolution peut être observée dans les pays en développement, à mesure qu’ils adoptent le mode de vie occidental.

👉 Pour guérir du cancer ou de toute autre maladie dégénérative, vous aurez donc à remettre en question des idées reçues profondément ancrées en matière de nutrition, dont certaines vous ont été inculquées par des personnes de confiance de votre entourage (famille, enseignants, médecins) qui pensaient agir pour votre bien.

D’un certain point de vue, c’est plutôt une bonne nouvelle 🤗 car si malgré votre alimentation « équilibrée » vous avez développé une « grave » maladie, alors il y a de quoi se sentir impuissant et démotivé. A l’inverse, si votre façon de vous nourrir est perfectible, la moindre amélioration possible devient un facteur d’espoir et de guérison.

Lire la suite « STOP à l’alimentation qui tue ! »