alimentation santé·Articles

Interview de Marie-Sophie L : Réconcilier santé et volupté

« La rawfood a changé ma vie… et j’ai changé ma vie pour elle ! »

Naturawchef formée dans les plus prestigieuses écoles de cuisine crue de Californie et également naturopathe depuis 30 ans, Marie-Sophie L se consacre aujourd’hui à explorer et à enseigner l’alimentation vivante (végétale et sans cuisson) tant auprès des jeunes chefs que du grand public désireux de prendre soin de sa santé sans renoncer pour autant au plaisir d’une cuisine gourmande.

Voudriez-vous nous expliquer comment vous avez été « impérieusement et instinctivement attirée par la nourriture crue, fraîche, vivante et vibrante ! » avant même d’en comprendre la pertinence et les bienfaits d’un point de vue intellectuel ? 

Après un long jeûne qui m’a permis de remettre les compteur à zéro et d’être à l’écoute des besoins de mon organisme, j’ai ressenti comme une évidence la nécessité de me nourrir essentiellement de fruits, de légumes, de graines, de noix, d’algues… de végétal frais, brut… et cru ! La rawfood a changé ma vie… et j’ai changé ma vie pour elle ! Je lui consacre tout mon temps et ma créativité…. avec bonheur !

Naturopathe depuis 30 ans, vous aviez déjà une alimentation saine, biologique, faite « maison » et essentiellement végétale. Pouvez-vous nous dire ce que l’alimentation crue – la raw food – vous a apporté de plus en termes de vitalité et de bien-être ? 

Je regrette de n’avoir connu l’alimentation crue à l’époque où je nourrissais mes enfants ! J’aurais pu faire bien mieux ! La rawfood telle que je la mets en équation m‘apporte une énergie décuplée, une plus grande récupération à l’effort, une acuité intellectuelle et une joie de vivre incomparable. C’est ce dont témoignent tous ceux qui suivent mes formations en ligne et  je rends grâce pour cela. 

book_Marie_Sophie_L_alimentation_cru
Cliquez pour commander sur Amazon

 

En quoi l’alimentation vivante, telle que vous la décrivez dans votre dernier livre L’alimentation crue, participe-t-elle d’une démarche globale d’ouverture du coeur et de connexion (à soi, à la nature, au vivant sous toutes ses formes) favorable à la restauration de la santé globale ? 

Ma cuisine crue et gourmande est naturellement détoxifiante et anti-inflammatoire. Elle participe indéniablement à une ouverture de coeur et une joie de vivre. Je l’expérimente tous les jours sans savoir pourquoi exactement. Je le vis, l’enseigne mais ne l’explique pas. C’est ainsi.

Vous vous consacrez aujourd’hui à composer et à enseigner une gatrawnomie harmonieuse, simple et gourmande, réconciliant avec virtuosité en une démarche à la fois authentique et bienveillante, les notions de santé et de plaisir. Peut-on parler de « mission de vie » ? 

Oui. Je n’ai pas véritablement choisi. C’est le propre d’une passion, nourrissante, mais aussi dévorante. Je me sens appelée par le désir, la volupté de créer des recettes et de jouer avec cette rawfood. C’est comme une histoire d’amour… j’ai une relation intime, amoureuse avec ma cuisine.

Quels conseils auriez-vous à coeur de donner, avec la souplesse et l’humilité qui vous caractérisent, à une personne actuellement engagée dans un parcours de retour vers la santé ? 

Invitez de plus en plus d’ingrédients végétaux dans votre assiette, sans dogmatisme, avec pour seul guide la gourmandise pure et le plaisir de vous nourrir sainement. Inspirez-vous d’excellentes recettes – les miennes 😉 – il y a déjà trop de « copié-collé » sur le net qui dénature et maltraite la merveilleuse grammaire culinaire qu’est la cuisine crue. Et aussi, mangez dans le calme, la gratitude. Manger dans le stress nous prive de près de 80% des bénéfices nutritionnels de notre nourriture… si crue et parfaite qu’elle soit. Se nourrir l’esprit apaisé est essentiel. Il suffit parfois de quelques respirations profondes et conscientes pour « redescendre » , se recentrer et calmer le jeu, euh… surtout le « je » 😉

9z9a9312.jpg

L’histoire de cette interview :

Je remercie Marie-Sophie d’avoir d’avoir répondu à mes questions avec tant de gentillesse et de générosité. Je n’ai découvert son merveilleux travail de Rawchef que très récemment. Pour moi, elle était restée la sublime actrice associée à l’univers fascinant des films de Claude Lelouch qui ont profondément marqué ma jeunesse. Voici comment je suis arrivée naturellement jusqu’à elle :

Il se trouve que j’ai récemment découvert sur Youtube la vidéo de Sylvette Lumière, une personne extraordinaire, guérie d’un cancer classé en stade IV grâce à l’alimentation vivante. Interpellée par son parcours, je l’ai contactée pour une interview (disponible sur ce blog) puis nous avons passé quelques jours ensemble à Cannes, qui nous ont permis de nouer des liens d’amitié. C’est elle qui m’a fait découvrir le travail de Marie-Sophie et m’a vivement recommandé son livre L’instant cru, que j’ai immédiatement commandé.

book_Marie_Sophie_L_instant_cru
Cliquez pour commander sur Amazon

Moi qui n’ai jamais été particulièrement douée – ni motivée d’ailleurs ! – pour la cuisine 😊 j’ai eu plaisir à me lancer immédiatement dans quelques-unes des recettes simples et alléchantes proposées dans ce bel ouvrage – presque autant un livre d’art qu’un livre de cuisine ! –  qui m’ont permis de surprendre ma famille, et surtout de me surprendre moi-même, tant c’était délicieux…!

A peine quelques jours plus tard, j’apprends que Marie-Sophie donne une conférence à deux pas de chez moi. Je m’y rends accompagnée par mon mari, et nous découvrons – au-delà de la raw chef brillante que nous nous attendions à rencontrer – une personnalité rayonnantevibrante, drôle, inspirée et inspirante, qui enseigne par ce qu’elle fait mais aussi et surtout par ce qu’elle est !

Guidée par mon intuition, je la contacte par email dans les jours qui suivent pour une interview. Marie-Sophie me surprend encore par l’intérêt qu’elle témoigne au blog, par sa simplicité, sa disponibilité et l’indulgence dont elle fait preuve face à mes questions maladroites et mon approche « artisanale ».

Aujourd’hui je suis très heureuse et joyeuse 🤗 de pouvoir partager ma découverte sur le blog Mieuxquavant ! La plupart des personnes qui sollicitent mon accompagnement pour reprendre leur santé en main associent l’alimentation santé à une sorte d’austérité gustative à laquelle il faudrait sagement se résigner. Combien de fois m’a-t-on demandé après mon cancer si j’allais bientôt pouvoir remanger « comme avant »… Difficile pour la plupart des gens de comprendre à quel point l’alimentation vivante est source de joie et de bien-être. Aujourd’hui, ce serait plutôt le fait de manger « comme avant » qui représenterait pour moi un effort et une contrainte. Marie-Sophie L nous fournit de précieux outils pour démontrer qu’il est possible de réconcilier santé et volupté. Ses recettes, qui n’engagent que des aliments crus et sains, n’ont rien à envier d’un point de vue gastronomique aux plus grandes tables ! C’est beau, c’est bon et ça fait du bien ! 😋

logo l'instant cru

👉 Vous pouvez retrouver les formations en ligne  de Marie-Sophie L sur le site linstantcru.com

Ces formations de grande qualité permettent d’avoir l’essence de son travail en vidéo et de bénéficier d’un accompagnement en ligne car elle répond personnellement à toutes les questions posées par les élèves au fil de la formation.

Voici à titre indicatif quelques unes de mes modestes réalisations personnelles à partir des recettes toutes simples de Marie-Sophie L (je rappelle que je suis archi nulle en cuisine… 😂)

IMG_3264.JPG
Spaghettis de courgettes à la sauce napolitaine (sans gluten, sans oeufs, sans laitages, sans graisse animale, sans cuisson…)
IMG_3263
Cheesecake aux framboises (sans produits laitiers, sans farine, sans oeufs, sans cuisson…)

Copie de hugs

 

Retour page d’accueil

Articles·Témoignages de guérison

Le témoignage d’espoir de Marie-Christine, 19 ans après son cancer du sein

Bonjour Marie-Christine, voudriez-vous vous présenter brièvement ? 

J’ai 73 ans, je suis mariée, mère de trois garçons et grand-mère de sept adorables petits enfants. Ancienne chef d’entreprise, j‘habite dans le Sud de la France à coté de Nîmes et je continue à être active à mi-temps dans le domaine de la nutrition. 

Dans quelles circonstances avez-vous été diagnostiquée ? Qu’avez-vous ressenti ? 

J’ai appris que j’avais un cancer du sein droit en 1999 suite à une mammographie qui a détecté des micro-calcifications .

L’annonce de ce cancer intracanalaire, même s’il n’était pas invasif, a été un choc violent. En sortant de chez le médecin je me suis assise dans un fauteuil et suis restée prostrée pendant plus de 20 minutes, assommée par cette nouvelle avec une impression de tomber dans un trou noir avec la mort au bout.

Quel protocole vous proposait-on ? 

J’ai consulté une bonne dizaine de médecins en région Parisienne, où j‘habitais à l’époque, qui tous me parlaient de radiothérapie. Heureusement il n’était pas nécessaire de faire de la chimiothérapie ni d’ablation de la chaine ganglionnaire. J’ai posé beaucoup de questions au point d’agacer un médecin qui ne comprenait pas comment je pouvais remettre en cause son protocole suite à dix ans d’études de médecine. Je lui ai répondu que c’était de ma peau et non de la sienne qu’il s’agissait et que j’allais prendre ma décision toute seule. 

Quels choix thérapeutiques avez vous effectués et quels ont été les résultats obtenus ?

J’ai écouté « ma petite voix » qui me disait de ne pas faire de radiothérapie, car à l’époque elle était moins bien ciblée et ils irradiaient largement !!!

Il me restait donc la chirurgie et après une première intervention, on m’a fait une mastectomie avec reconstruction immédiate.

Après mon intervention chirurgicale, un ami m’a parlé de l’Institut Hippocrate en Floride, un centre de santé qui propose une cure de « Détox – Vitalité ». Il s’agit d’éliminer les toxines de l’organisme grâce à une alimentation Vivante et végétale pour renforcer nos défenses immunitaires et régénérer nos cellules.

J’y ai passé trois semaines en janvier 2000 et j’ai été impressionnée par les résultats que je voyais autour de moi pour de nombreux problèmes de santé et tout particulièrement les problèmes de polyarthrite, cancers et maladies auto-immunes. J’ai appris énormément de choses sur la santé naturelle, les causes des maladies et la façon de se soigner naturellement.  Je suis revenue très en forme persuadée que ce séjour avait été la meilleure décision pour moi malgré son coût.

Aujourd’hui, vu la polémique sur les prothèses, je me suis fait enlever la prothèse au silicone que j’avais depuis plus de dix ans car mon corps ne la supportait plus. Et après avoir écouté les conseils du directeur de l’Institut Hippocrate qui ne recommande pas d’en remettre compte tenu des risques d’inflammation ou de lymphome que cela peut entrainer, j’envisage de faire remplir le sein avec ma propre graisse ou de laisser comme tel à l’image des Amazones de l’antiquité.

Depuis combien de temps êtes-vous en rémission ?

Depuis 19 ans, mais je sais que tout peut repartir à tout moment et je pratique une alimentation vivante à 60% et lorsque je cuis mes aliments je le fais à vapeur douce. C’est incroyable de voir comment le corps répond d’une façon positive à cet apport de nutriments à haute vitalité, bourrés d’oxygène et de chlorophylle qui empêchent les cellules cancéreuses de se développer.

C’est comme si chacune de nos cellules dansait de joie et retrouvait énergie et vitalité.

En quoi pouvez-vous dire que ce cancer a joué un rôle positif dans votre existence ?

Ce cancer a été un déclencheur qui m’a forcée à analyser les faits, comprendre pourquoi et changer de style de vie et d’alimentation. J’ai aussi compris que l’on pouvait devenir acteur de sa santé en faisant le choix d’une médecine la plus naturelle possible.

A quoi consacrez-vous votre vie aujourd’hui ? 

Depuis mon séjour à l’institut Hippocrate, je m’emploie à faire passer cette information au maximum de personnes malades autour de moi et à parler de prévention aux personnes bien portantes. J’organise depuis plus de 20 ans des séjours individuels et de groupe à l’Institut Hippocrate de Floride et à l’Institut Ann Wigmore de Porto Rico,  ainsi que des séjours « détox-Vitalité » chez moi dans le Midi (à coté de Nîmes) avec une naturopathe formée à L’Institut Hippocrate et à l’école de « crusine » Living Light de Californie. Je conseille aussi des compléments alimentaires à base d’algue bleu-vert du Lac Klamath dans l’Oregon.  

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à une personne actuellement confrontée au cancer ?

✔️ Analyser toutes les solutions proposée par la médecine traditionnelle et les effets secondaires induits par les traitements .

✔️ Consulter un bon naturopathe qui saura proposer des solutions naturelles à la place ou en plus des traitements médicaux. 

✔️ Ecouter son corps, avoir confiance en son pouvoir de régénération en lui apportant  une alimentation vivante et végétale au moins pendant un an (éliminer le sucre et les produits laitiers et animaux qui nourrissent les cellules cancéreuses) et prendre sa décision en fonction de tous ces éléments .

✔️ Avoir un mental fort, des pensées positives et pratiquer le jeûne et la méditation.

✔️ Participer à des cercles de parole car on y rencontre des personnes très positives qui se sont sorties de situations très difficiles .

👉 Vous pouvez en savoir plus sur les stages proposés par Marie-Christine Lhermitte sur son site : www.mcl-nutrition.com

🙏 Merci Marie-Christine pour ce témoignage encourageant, qui montre une fois de plus que le fait de devenir actrice de sa santé, à travers une approche globale et des changements profonds de mode de vie, est essentiel pour maintenir son immunité après les soins et éviter la récidive. Je n’ai pas testé personnellement les stages que vous proposez, mais on m’en a dit beaucoup de bien, et c’est pourquoi je publie en toute confiance le lien vers votre site. En ce qui concerne les compléments que vous commercialisez, mon opinion est plus réservée et je vous laisse le soin de compléter l’information auprès des lectrices qui viendraient librement vers vous à ce sujet.