Articles·Psychologie positive

Pourquoi j’arrive pas à tenir mes résolutions ?

Les principales difficultés auxquelles nous nous heurtons tous pour atteindre nos objectifs sont la résistance au changement et la force de l’habitude. 

Une bonne habitude est un comportement récurrent qui nous rapproche de nos objectifs tandis qu’une mauvaise habitude est une manière inconsciente de faire les choses qui nous éloigne de nos objectifs.

Parfois on tombe sur un livre de développement personnel vraiment intéressant, on assiste à une formation inspirante ou on sort du cabinet d’un excellent thérapeute en se disant : « Ce truc est vraiment génial ! C’est la solution à mon problème ! »

Et pourtant, même si d’un point de vue intellectuel, on est convaincu de la pertinence de la méthode ou du concept, de là à mettre en pratique au quotidien, il y a un pas énorme…

Et c’est comme ça que des années plus tard, on a parfaitement compris d’où venaient nos problèmes, dépensé pas mal d’argent en stages, séminaires, soins et thérapies diverses, essayé pas mal de pistes, mais à chaque fois notre « naturel » a repris le dessus et nous en sommes toujours au même point, avec les mêmes blocages, les mêmes schémas qui se répètent… et leur lot de souffrance et de mal-être…

Tant qu’on ne met pas en pratique au quotidien ce que l’on a appris et que l’on ne change pas sa manière de faire, il est impossible d’obtenir des résultats différents dans sa vie. En faisant les choses à ma façon j’obtiens forcément toujours les mêmes résultats…et ce, malgré mes bonnes intentions et résolutions…car ma façon est ce qui m’a amenée précisément là où j’en suis aujourd’hui…😂

Alors, pourquoi est-ce si dur de faire quelque chose autrement qu’à sa façon ? Tout simplement parce que tant qu’on ne re-programme pas son subconscient, rien ne change. Absolument rien.

✔️ Lorsqu’on vous enseigne une théorie, on s’adresse à votre conscience.

✔️ Lorsqu’on vous transmet des outils, on s’adresse à votre conscience.

✔️ Mais lorsqu’il s’agit de changer vos habitudes, c’est à dire de faire quelque chose différemment et de tenir dans la durée, là, c’est votre subconscient qui est aux commandes.

Et ce n’est pas avec l’intellect que l’on donne des ordres au subconscient. Le subconscient agit en fonction de programmes dont la plupart se sont mis en place dans la petite enfance, par l’habitude et la répétition, en lien étroit avec nos émotions les plus intenses. Ces programmes sont inscrits dans notre cerveau sous la forme de circuits neuronaux qui sont comme des rails sur lesquels nous nous engageons en pilote automatique et qui, à force d’être empruntés, finissent par constituer notre « personnalité ». Ce mécanisme, au cœur de tout processus d’apprentissage, nous prédispose à reproduire et à renforcer progressivement les schémas de pensée et de comportement (patterns) antérieurs.

En réaction à chaque situation qui se présente, le cerveau a tendance à privilégier la réponse par un programme existant (habituel), car c’est ce qui lui demandera le moins d’opérations mentales possibles, donc un minimum de dépense énergétique. Sur le plan chimique, toute information qui conforte nos habitudes est interprétée comme rassurante et sécurisante et s’accompagne d’une sécrétion de dopamine, l’hormone du plaisir. A l’inverse, toute invitation au changement et à la remise en question sera perçue comme désagréable, déstabilisante, et aura tendance à être écartée par divers systèmes de défense. 

D’autre part, notre manière d’agir repose toujours sur des croyances racines profondément inscrites dans notre inconscient, dont certaines sont limitantes et inadaptées à la personne que nous souhaitons être aujourd’hui. Ces croyances limitantes sont la source de l’auto-sabotage. Consciemment on désire atteindre un but, mais inconsciemment on se dirige ailleurs, parfois vers l’inverse de ce que l’on prétend rechercher. Nous sommes tous concernés par ce manque d’alignement et de cohérence, et c’est pourquoi la plupart des gens, en fin de compte, n’évoluent que très peu au cours de leur vie et reproduisent les mêmes schémas inefficaces tout en se désolant de ne pas obtenir des résultats différents…

Croyances limitantes

Changer ses habitudes revient à transformer sa personnalité. C’est la raison pour laquelle peu de personnes y arrivent vraiment. Il faut une dose importante de volonté, de détermination et de courage… et la plupart des gens ne le font qu’en situation d’urgence et de crise, lorsqu’ils n’ont pas d’autre choix et qu’une épreuve de vie bouleverse leurs routines en les obligeant à sortir de leur zone de confort.

Alors, lorsque vous avez un plan d’action et le désir réel de changer quelque chose dans votre vie, il ne suffit pas de « comprendre », de « vouloir » et de disposer des bons outils, il faut surtout trouver un moyen de reprogrammer votre subconscient pour atteindre un état optimal d’alignement des pensées et des actes. 

A force de chercher à aider mes clients à atteindre le plus efficacement possible leurs objectifs, j’ai découvert qu’il y a trois manières de reprogrammer son subconscient :

  • La répétitionutilisée en thérapie comportementale, elle agit sur la plasticité cérébrale. On s’efforce un nombre suffisant de fois de faire quelque chose de nouveau, qui au début nous semble peu naturel et requiert un effort de volonté, et au bout d’un moment (il faut en moyenne 21 jours pour frayer de nouvelles voies neuronales) cela finit par devenir une nouvelle habitude. En résumé, au début on se force, on fait « comme si » on avait envie alors qu’on n’a pas du tout envie, et au bout d’un certain temps on finit par le faire naturellement…C’est une des techniques que j’utilise avec mes clients sous la forme d’un Motivateur (ils reçoivent chaque soir le lien vers une page web privée protégée par un code secret avec les différents points de leur plan d’action quotidien : ils n’ont qu’à cocher ce qui a été fait et appuyer sur « envoyer ». Ce simple engagement maintient leur motivation pendant les 21 premiers jours, lorsque les résolutions sont les plus difficiles à tenir car le cerveau n’est pas encore « cablé » pour).

 

  • L’hypnose : le problème est d’une part que tout le monde n’est pas réceptif et d’autre part que le subconscient n’accepte pas n’importe quels ordres, seulement ceux qui sont alignés sur l’idée que nous nous faisons de notre identité à un niveau subtil. C’est pourquoi l’hypnose doit être associée à un travail de développement personnel et d’auto-suggestion par adoption de croyances alternatives choisies en conscience en remplacement des croyances limitantes.

 

  • La libération des blocages énergétiques : nos émotions désagréables (colère, peur, angoisse, tristesse, etc.) sont les signaux qu’une énergie bloquée demande à être libérée. Un thérapeute énergéticien peut nous aider momentanément à nous sentir mieux, mais tant que nous n’avons pas pardonné nos culpabilités inconscientes et ramené nos « zones d’ombre » à la lumière et à l’amour, nous revenons automatiquement vers les mêmes fréquences. Exactement comme lorsqu’on va consulter un ostéopathe pour un « blocage » physique. Le praticien peut nous « remettre en place » et nous offrir un important soulagement immédiat, mais c’est à nous qu’il revient ensuite de changer au quotidien notre posture, faute de quoi, fatalement, nous récidivons… De la même façon, notre champ énergétique est le reflet exact de la manière dont nous nous percevons à un niveau subtil. Et ce que nous « émettons » détermine les résultats que nous obtenons dans notre vie (quelles que soient nos « résolutions » conscientes). La technique du « Retournement de perception » permet, à partir d’une situation émotionnellement forte déclenchée par une personne ou une circonstance extérieure, de libérer la croyance erronée et la culpabilité inconsciente qui est en jeu. A force de pratiquer cette technique de guérison par le pardon spirituel, notre fréquence vibratoire augmente et nous gagnons en alignement, ce qui nous aide à mieux tenir nos résolutions et avancer naturellement vers nos objectifs.

En conclusion, pour tenir ses résolutions et réussir à atteindre ses objectifs, il est nécessaire de s’affranchir des conditionnements : au lieu de subir des programmes inconscients qui nous empêchent d’atteindre nos objectifs, il est possible de se re-programmer en conscience en fonction de la personne que l’on choisit d’être !

Je partage avec vous cette courte vidéo de Prince Ea que je trouve vraiment très inspirante 🌟

Plus d’informations sur le coaching en développement personnel sur le site Harmonie Coaching

8.png

alimentation santé·Articles

Interview de Marie-Sophie L : Réconcilier santé et volupté

« La rawfood a changé ma vie… et j’ai changé ma vie pour elle ! »

Naturawchef formée dans les plus prestigieuses écoles de cuisine crue de Californie et également naturopathe depuis 30 ans, Marie-Sophie L se consacre aujourd’hui à explorer et à enseigner l’alimentation vivante (végétale et sans cuisson) tant auprès des jeunes chefs que du grand public désireux de prendre soin de sa santé sans renoncer pour autant au plaisir d’une cuisine gourmande.

Voudriez-vous nous expliquer comment vous avez été « impérieusement et instinctivement attirée par la nourriture crue, fraîche, vivante et vibrante ! » avant même d’en comprendre la pertinence et les bienfaits d’un point de vue intellectuel ? 

Après un long jeûne qui m’a permis de remettre les compteur à zéro et d’être à l’écoute des besoins de mon organisme, j’ai ressenti comme une évidence la nécessité de me nourrir essentiellement de fruits, de légumes, de graines, de noix, d’algues… de végétal frais, brut… et cru ! La rawfood a changé ma vie… et j’ai changé ma vie pour elle ! Je lui consacre tout mon temps et ma créativité…. avec bonheur !

Naturopathe depuis 30 ans, vous aviez déjà une alimentation saine, biologique, faite « maison » et essentiellement végétale. Pouvez-vous nous dire ce que l’alimentation crue – la raw food – vous a apporté de plus en termes de vitalité et de bien-être ? 

Je regrette de n’avoir connu l’alimentation crue à l’époque où je nourrissais mes enfants ! J’aurais pu faire bien mieux ! La rawfood telle que je la mets en équation m‘apporte une énergie décuplée, une plus grande récupération à l’effort, une acuité intellectuelle et une joie de vivre incomparable. C’est ce dont témoignent tous ceux qui suivent mes formations en ligne et  je rends grâce pour cela. 

book_Marie_Sophie_L_alimentation_cru
Cliquez pour commander sur Amazon

 

En quoi l’alimentation vivante, telle que vous la décrivez dans votre dernier livre L’alimentation crue, participe-t-elle d’une démarche globale d’ouverture du coeur et de connexion (à soi, à la nature, au vivant sous toutes ses formes) favorable à la restauration de la santé globale ? 

Ma cuisine crue et gourmande est naturellement détoxifiante et anti-inflammatoire. Elle participe indéniablement à une ouverture de coeur et une joie de vivre. Je l’expérimente tous les jours sans savoir pourquoi exactement. Je le vis, l’enseigne mais ne l’explique pas. C’est ainsi.

Vous vous consacrez aujourd’hui à composer et à enseigner une gatrawnomie harmonieuse, simple et gourmande, réconciliant avec virtuosité en une démarche à la fois authentique et bienveillante, les notions de santé et de plaisir. Peut-on parler de « mission de vie » ? 

Oui. Je n’ai pas véritablement choisi. C’est le propre d’une passion, nourrissante, mais aussi dévorante. Je me sens appelée par le désir, la volupté de créer des recettes et de jouer avec cette rawfood. C’est comme une histoire d’amour… j’ai une relation intime, amoureuse avec ma cuisine.

Quels conseils auriez-vous à coeur de donner, avec la souplesse et l’humilité qui vous caractérisent, à une personne actuellement engagée dans un parcours de retour vers la santé ? 

Invitez de plus en plus d’ingrédients végétaux dans votre assiette, sans dogmatisme, avec pour seul guide la gourmandise pure et le plaisir de vous nourrir sainement. Inspirez-vous d’excellentes recettes – les miennes 😉 – il y a déjà trop de « copié-collé » sur le net qui dénature et maltraite la merveilleuse grammaire culinaire qu’est la cuisine crue. Et aussi, mangez dans le calme, la gratitude. Manger dans le stress nous prive de près de 80% des bénéfices nutritionnels de notre nourriture… si crue et parfaite qu’elle soit. Se nourrir l’esprit apaisé est essentiel. Il suffit parfois de quelques respirations profondes et conscientes pour « redescendre » , se recentrer et calmer le jeu, euh… surtout le « je » 😉

9z9a9312.jpg

L’histoire de cette interview :

Je remercie Marie-Sophie d’avoir d’avoir répondu à mes questions avec tant de gentillesse et de générosité. Je n’ai découvert son merveilleux travail de Rawchef que très récemment. Pour moi, elle était restée la sublime actrice associée à l’univers fascinant des films de Claude Lelouch qui ont profondément marqué ma jeunesse. Voici comment je suis arrivée naturellement jusqu’à elle :

Il se trouve que j’ai récemment découvert sur Youtube la vidéo de Sylvette Lumière, une personne extraordinaire, guérie d’un cancer classé en stade IV grâce à l’alimentation vivante. Interpellée par son parcours, je l’ai contactée pour une interview (disponible sur ce blog) puis nous avons passé quelques jours ensemble à Cannes, qui nous ont permis de nouer des liens d’amitié. C’est elle qui m’a fait découvrir le travail de Marie-Sophie et m’a vivement recommandé son livre L’instant cru, que j’ai immédiatement commandé.

book_Marie_Sophie_L_instant_cru
Cliquez pour commander sur Amazon

Moi qui n’ai jamais été particulièrement douée – ni motivée d’ailleurs ! – pour la cuisine 😊 j’ai eu plaisir à me lancer immédiatement dans quelques-unes des recettes simples et alléchantes proposées dans ce bel ouvrage – presque autant un livre d’art qu’un livre de cuisine ! –  qui m’ont permis de surprendre ma famille, et surtout de me surprendre moi-même, tant c’était délicieux…!

A peine quelques jours plus tard, j’apprends que Marie-Sophie donne une conférence à deux pas de chez moi. Je m’y rends accompagnée par mon mari, et nous découvrons – au-delà de la raw chef brillante que nous nous attendions à rencontrer – une personnalité rayonnantevibrante, drôle, inspirée et inspirante, qui enseigne par ce qu’elle fait mais aussi et surtout par ce qu’elle est !

Guidée par mon intuition, je la contacte par email dans les jours qui suivent pour une interview. Marie-Sophie me surprend encore par l’intérêt qu’elle témoigne au blog, par sa simplicité, sa disponibilité et l’indulgence dont elle fait preuve face à mes questions maladroites et mon approche « artisanale ».

Aujourd’hui je suis très heureuse et joyeuse 🤗 de pouvoir partager ma découverte sur le blog Mieuxquavant ! La plupart des personnes qui sollicitent mon accompagnement pour reprendre leur santé en main associent l’alimentation santé à une sorte d’austérité gustative à laquelle il faudrait sagement se résigner. Combien de fois m’a-t-on demandé après mon cancer si j’allais bientôt pouvoir remanger « comme avant »… Difficile pour la plupart des gens de comprendre à quel point l’alimentation vivante est source de joie et de bien-être. Aujourd’hui, ce serait plutôt le fait de manger « comme avant » qui représenterait pour moi un effort et une contrainte. Marie-Sophie L nous fournit de précieux outils pour démontrer qu’il est possible de réconcilier santé et volupté. Ses recettes, qui n’engagent que des aliments crus et sains, n’ont rien à envier d’un point de vue gastronomique aux plus grandes tables ! C’est beau, c’est bon et ça fait du bien ! 😋

logo l'instant cru

👉 Vous pouvez retrouver les formations en ligne  de Marie-Sophie L sur le site linstantcru.com

Ces formations de grande qualité permettent d’avoir l’essence de son travail en vidéo et de bénéficier d’un accompagnement en ligne car elle répond personnellement à toutes les questions posées par les élèves au fil de la formation.

Voici à titre indicatif quelques unes de mes modestes réalisations personnelles à partir des recettes toutes simples de Marie-Sophie L (je rappelle que je suis archi nulle en cuisine… 😂)

IMG_3264.JPG
Spaghettis de courgettes à la sauce napolitaine (sans gluten, sans oeufs, sans laitages, sans graisse animale, sans cuisson…)
IMG_3263
Cheesecake aux framboises (sans produits laitiers, sans farine, sans oeufs, sans cuisson…)

Copie de hugs

 

Retour page d’accueil

Articles·Spiritualité·Thérapies alternatives

Cancer et spiritualité : de l’ombre à la lumière

J’ai envie d’aborder aujourd’hui un sujet qui me tient particulièrement à coeur, celui de la dimension spirituelle de la guérison. Par « spirituelle » je n’entends ni secte, ni religion, mais simplement cette quête de lien qui préside à notre existence et nous pousse à dépasser notre individualité – notre ego – pour rechercher la connexion avec d’autres êtres et d’autre formes de vie jusqu’à se reconnaitre en elles 💛

La spiritualité est ce qui nous relie à quelque chose de plus élevé qui s’accomplit à travers nous et se poursuit au delà de nous. Elle est re-connaissance du lien qui nous unit aux autres, à la nature, aux animaux, à nos cellules, à la terre, au soleil, à tout ce qui vit et qui vibre dans l’univers. L’intelligence aimante et organisatrice à l’oeuvre dans l’uni-vers (qu’on l’appelle « énergie », « Dieu », « souffle de vie » ou encore « Âme du monde »…) est l’essence même de notre âme. Notre ego au contraire, croit en la séparation et en l’individualité. Sa perception est limitée par les sens qui le maintiennent dans l’illusion d’un monde séparé. S’imaginant en compétition avec les autres pour satisfaire ses propres besoins, il connait le manque, le doute, la peur et l’insécurité. L’âme est notre nature véritable, elle ne connait ni peur, ni manque, ni doute, elle est complétude, amour et puissance créatrice illimitée. Tout le drame de l’aventure humaine n’est que l’expression douloureuse de ce conflit entre individualité et universalité qui se rejoue à chaque instant. Lire la suite « Cancer et spiritualité : de l’ombre à la lumière »

Articles·Thérapies

10 liens utiles pour guérir du cancer

Dans cet article je voudrais partager les 10 ressources qui m’ont été les plus utiles pour devenir actrice de ma santé et guérir du cancer sans mastectomie, curage axillaire ni hormonothérapie, tout en supportant au mieux les séances de chimiothérapie et de radiothérapie. Lire la suite « 10 liens utiles pour guérir du cancer »

Articles·Spiritualité

Guérir avec la loi de l’attraction

J’ai toujours eu l’intuition que nos croyances et nos états intérieurs pouvaient avoir un impact sur le déroulement de notre existence. Lorsque j’ai découvert la loi de l’attraction, également appelée loi de la résonance, j’étais malade du cancer et en quête de tout ce qui pouvait m’aider à revenir vers la santé. Cette approche m’a immédiatement « parlé » et j’ai commencé à l’expérimenter.

🤓 L’idée générale est la suivante : dans l’univers, tout est énergie en vibration. Nos pensées, nos émotions, nos paroles et nos actes émettent à une certaine fréquence énergétique qui attire à nous les événements et les personnes correspondant à la même fréquence 😯

Cela revient à dire que pour « capter » un certain  type d’énergie (santé, abondance, amour, etc.) il suffit de se mettre sur la bonne fréquence 😇

Dans ma situation, pour améliorer ma santé, il fallait que je commence par regarder avec GRATITUDE la santé qui était DEJA en moi (a priori pas évident lorsqu’on a le visage bouffi, plus de cheveux, de cils, de sourcils et que le simple fait de devoir faire sa toilette semble être un effort insurmontable 😢)  Lire la suite « Guérir avec la loi de l’attraction »

Articles·Thérapies alternatives

Booster son système immunitaire avec la cure Gerson

  • Les points clefs du protocole
  • Les ouvrages de référence
  • Le matériel nécessaire
  • Les résultats que j’ai obtenus

🎀 Les soins habituellement prodigués aux malades atteints de cancer (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie, hormonothérapie) sont à même de leur sauver la vie dans l’urgence en se concentrant sur la suppression de la tumeur, qui est le symptôme de la maladie.

⚠ Cependant la déficience du système immunitaire qui a permis à la tumeur de se développer (donc la cause de la maladie), n’est pas soignée et peut même se trouver aggravée par les effets secondaires des traitements.

🤓 Rappelons que dans un organisme sain, des cellules cancéreuses apparaissent chaque jour mais sont identifiées et détruites par le système immunitaire. Dans un organisme malade, cette régulation ne fonctionne plus et des cellules malignes qui échappent à la vigilance du système immunitaire réussissent à proliférer. Pour qu’un cancer puisse se développer, il faut que de multiples systèmes de sécurité soient franchis dans l’organisme et notamment que les système immunitaire et hormonal s’effondrent, les enzymes pancréatiques ne parvenant plus à déconstruire les protéines étrangères des tissus tumoraux.

👉 Chute immunitaire et prolifération tumorale sont ainsi intimement liées.

🤓  La chute immunitaire à l’origine du processus de cancérisation obéit à des causes multiples et globales d’ordre à la fois émotionnel (il est maintenant largement admis qu’un choc émotionnel peut entraîner une violente chute immunitaire permettant le développement d’une pathologie) et physiologique.

👉 Petit rappel des principales causes du cancer :

  • La carence (l’organisme ne dispose pas de tous les nutriments nécessaires aux réactions chimiques destinées à assurer son bon fonctionnement)
  • L’intoxication (le corps est dépassé par les substances toxiques et certaines sont ré-assimilées et stockées au niveau cellulaire en attendant de pouvoir être traitées).

👉 Guérir du cancer, passer de la REMISSION à la GUERISON, suppose donc une approche globale, visant notamment à rétablir l’immunité en guérissant ses blessures émotionnelles tout en fournissant au corps les nutriments essentiels à la relance des processus de réparation cellulaire, de même que les conditions favorables à une détoxification massive, physique et émotionnelle 😤 Cette approche suppose une implication personnelle du malade, qui sort de sa posture de « patient » pour devenir ainsi « acteur » de son processus de retour durable vers la santé 👍

🎗 Atteinte d’un cancer du sein infiltrant (tumeur d’environ 5 cm) le protocole officiel que l’on me proposait était : mastectomie + curage ganglionnaire, chimiothérapie, radiothérapie et hormonothérapie 😭

J’ai finalement effectué les choix thérapeutiques suivants : Lire la suite « Booster son système immunitaire avec la cure Gerson »

Alimentation et cancer·Articles

STOP à l’alimentation qui tue !

Avant le diagnostic de mon cancer je croyais naïvement, comme la plupart des gens, avoir une « alimentation saine », « variée » et « équilibrée ».

Si vous vous félicitez de ne jamais (ou presque !) mettre les pieds dans un fast-food, si vous achetez de la viande « de qualité », ne craquez pas sur des friandises, des chips ou autres produits gras ou hyper sucrés et si vous pensez que le menu équilibré-type se compose d’une portion de viande et de légumes cuits associée à un peu de riz ou de pâtes, le tout agrémenté d’une ou deux tranches de pain (et pourquoi pas d’un petit verre de vin) et suivi d’un morceau de fromage et/ou d’un yaourt, alors, tout comme moi à l’époque, vous êtes loin, très loin du compte…😭

bread-2349711

En réalité, ce type de menu « équilibré », sans parler du fameux petit déjeuner à la française (laitage, céréales, jus de fruit, pain et/ou produits de boulangerie), promu par le PNNS (Programme National Nutrition Santé) et les diverses opérations d’éducation au goût (comme la Semaine du goût dans les écoles), étroitement liées voire sponsorisées par les professionnels de l’agro-alimentaire, constitue un véritable passeport pour les maladies « de civilisation » 🤕 comme le révèlent les statistiques inquiétantes en matière de diabète, obésité, allergies, cancers, stérilité, Alzheimer, maladies cardio-vasculaires et auto-immunes dans les pays industrialisés. La même évolution peut être observée dans les pays en développement, à mesure qu’ils adoptent le mode de vie occidental.

👉 Pour guérir du cancer ou de toute autre maladie dégénérative, vous aurez donc à remettre en question des idées reçues profondément ancrées en matière de nutrition, dont certaines vous ont été inculquées par des personnes de confiance de votre entourage (famille, enseignants, médecins) qui pensaient agir pour votre bien.

D’un certain point de vue, c’est plutôt une bonne nouvelle 🤗 car si malgré votre alimentation « équilibrée » vous avez développé une « grave » maladie, alors il y a de quoi se sentir impuissant et démotivé. A l’inverse, si votre façon de vous nourrir est perfectible, la moindre amélioration possible devient un facteur d’espoir et de guérison.

Lire la suite « STOP à l’alimentation qui tue ! »